· 

Les Philo-Cognitifs

Les Philo-cognitifs

Ils n'aiment que penser et penser autrement

Les auteurs : 
Fanny NUSBAUM. Docteur en psychologie. Chercheur en psychologie et neurosciences à l'université de Lyon.
Olivier REVOL. Pédopsychiatre, dirige le centre des troubles de l'apprentissage de l'hôpital neurologique de Lyon.
Dominic SAPPEY-MARINIER. Enseignant-chercheur en biophysique, imagerie médicale et neurosciences à la faculté de médecine de Lyon-Est.

Les philo-cognitifs sont ces individus, enfants ou adultes, quiréfléchissent de façon différente et ne peuvent s'arrêter de penser.
Appelés tour à tour surdoués, précoces, hauts potentiels, ils ont été décrits d'une seule et même façon, alors qu'ils révèlent en vérité deux types distincts d'intelligence. Là où certains, brillants et inadaptés, font la "révolution de la pensée",  d'autres, en effet, s'imposent comme les piliers de leur environnement, lui apportant raison et équilibre.
Parce qu'à l'évidence les "hauts potentiels" ne sont pas tous les mêmes, deux psys et un neuroscientifique proposent, pour la première fois, de dégager les caractéristiques essentielles qui vont avec tel ou tel grand profil, en s'appuyant sur la clinique, mais également sur les neurosciences.
Vous aussi vous avez une pensée hors norme ? Alors partez à la rencontre de vous-même et découvrez si vous êtes plutôt ouvreur de voie ou couteau suisse, interpréteur ou explorateur, sympathique ou empathique, instinctif ou intuitif...

Des explications lumineuses pour mieux se comprendre en profondeur ; des conseils adaptés pour mieux vivre au quotidien.

Ce que j'en pense

Chers amis zébrés, 

 

Un énième livre sur notre fonctionnement, notre façon d'être, nos difficultés et nos forces. Oui, mais, si je vous en parle aujourd'hui, c'est qu'il est tout d'abord basé sur les neurosciences car Fanny Nusbaum est neuroscientifique. Ses  observations, complétées par l'imagerie médicale de Dominic Sappey-Marinier et l'expérience du Dr Revol, légitimisent les différentes observations faites par beaucoup de psys.

 

D'autre part, ils choisissent le terme de philo-cognitifs pour qualifier les HP, HPI, EIP et autres surdoués.  Le nom n'est pas très harmonieux à l'oreille, mais il a le mérite d'être concis et précis : on adore penser, réfléchir, sur tout, tout le temps. Mais, vous l'aurez remarqué, on ne pense pas comme les autres ;  d'où notre décalage et notre pensée divergente qui n'est pas toujours très appréciée.


Enfin, les auteurs ont affiné leurs observations, jusqu'à distinguer deux grandes "familles" parmi les HP : les complexes et les laminaires. Cette théorie avait déjà été évoquée, mais ils la précisent grandement et si bien que nous pouvons tous y trouver notre profil. Car, oui, il y  autant de profils de zèbres qu'il y a de zèbres (oui, on garde les zèbres, beaucoup plus sympa comme nom !). Nous avons tous une part plus ou moins importante de laminaire et de complexe
Nous ne pouvons pas être réduit à un "portrait" uniforme. Quelques conseils sont également saupoudrés au fl des chapitres.

Alors vive les extravagants,  les foutraques, les excités, les cerveaux brillants, les "à côté de la plaque", les imaginatifs débridés, les irritants, les attachants, les empathiques et les sympathiques, les super-équilibrés sans qui tout irait à
vau-l'eau ...j'exagère un peu, mais on pourrait, grâce à ces "hyper" en tout, créer une multitude de personnages qui, s'ils étaient écoutés et si on les laissait faire ce pour quoi ils sont doués, pourraient changer le monde. 
Bon je sais, je rêve. 
Je vous laisse découvrir ce livre passionnant et, peut-être, mieux vous comprendre.
Bonne lecture !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0